Dans le cadre d’un partenariat avec le musée d’histoire naturelle de Grenoble et la Casemate, nous avons participé à la conception de la prochaine exposition « Monstrueux, vous trouvez ça normal ? ». Chaque étudiant devait présenter un dispositif relié à une problématique en rapport avec la notion de monstre.

De mon côté, je me suis dirigée vers le rapport esthétique de l’homme avec son corps, et sur la manière dont l’homme va chercher à transformer son apparence physique naturelle. J’ai donc décidé de traiter la surface de la peau pour rendre compte des modifications que nous apportons à notre corps. 

Durant ma phase d’expérimentation, j’ai réalisé des surfaces pouvant s’appliquer sur une main grâce à la projection, des motifs illustratifs, ou plus concrets. Je suis aussi passée par une phase de montage avec des photographies et textures réelles. 

Monstrueux - Alice Léonard

Monstrueux - Alice Léonard

Mes expérimentations avec le Leap Motion m’ont finalement amenée à l’utiliser dans le développement de ma proposition pour l’exposition. Cette technologie est en effet adaptée à la détection de mains et de leurs mouvements. J’ai donc réalisé des patrons de peau pour les mains avec Photoshop, en vue de les appliquer sur des modèles de mains en 3D pré-existants avec Unity. L’expérience de ce dispositif consiste à détecter les mains des visiteurs de l’exposition, de manière individuelle et dans une boîte, tout en leur renvoyant une image en 3D des mouvements de leurs propres mains, en ajoutant incrustations de textures animales ou robotiques. Le public peut alors visualiser ses mains avec plusieurs esthétiques différentes, tout en les comparant.

Monstrueux - Alice Léonard

Monstrueux - Alice Léonard

Monstrueux - Alice Léonard

Monstrueux - Alice Léonard

Le dispositif est encore à l’état de prototype et mais sera bientôt exposé à la Casemate.